4 élevages, 4 savoir-faire

En 40 ans d’existence le GAEC a su s’adapter aux évolutions de l’agriculture et des marchés grâce à une stratégie de diversification orientée vers les productions de qualité. De manière simpliste, on peut aujourd’hui résumer l’organisation sous la forme 1 associé = 1 production. En réalité chacun des 4 associés est bien responsable d’une production mais c’est surtout le travail en équipe, la complémentarité et la volonté de produire ensemble des produits de qualité qui est le gage de la réussite de notre exploitation.

Notre agriculture se veut respectueuse des hommes, des animaux et de notre environnement.

Les Bovins avec Mickaël

Élevées à l’herbe depuis plus de 40 ans au Sautreau, nos vaches préservent, façonnent, et entretiennent le paysage. Elles constituent un élément clé du territoire bocain. La Charolaise : 1ère race élevée en France, elle fournit une viande qui allie tendreté et persillé avec un faible taux de matière grasse.

Pour aller plus loin

Un élevage favorable au Sautreau

Cet animal rustique est adapté à notre environnement. Son tempérament calme et sa docilité naturelle en font un précieux allié pour l’élevage et le pâturage.

Un élevage performant

La Sélection réalisée par plusieurs
générations d’éleveurs a permis d’obtenir
une conformation idéale des bovins. Ainsi
chaque année, plusieurs taureaux sont
vendus à d’autres éleveurs pour reproduire les meilleurs critères de l’espèce

Pour mieux comprendre
  • 1 veau par vache par an
  • 130 Vêlages par an
  • 9 mois et 5 jours : Durée de gestation
  • 48 kg : poids de naissance d’un veau
  • 29 mois : âge moyen au premier vêlage
  • 2/3 des surfaces sont en herbe et sont destinées à l’alimentation des bovins
  • 50% des céréales produites sont auto-consommées par les bovins
  • Production de mélange céréales /protéagineux pour garantir l’autonomie alimentaire
Les reproducteurs bovins

Depuis la reprise d’un élevage à haut potentiel en 2014,
nous avons développé la vente de taureaux reproducteurs.
En 3 ans, une 15aine de taureaux sortis de notre élevage a
été livrée à d’autres éleveurs du Grand Ouest.

Les lapins avec Olivier

Nos lapins sont élevés dans des conditions de bien être reconnues et approuvées. Depuis plusieurs années, nous avons lancé une démarche pour diminuer significativement l’utilisation des antibiotiques. Et finalement, nous les avons totalement arrêtés depuis plus de 18 mois ! Viande naturellement riche en protéines, oméga 3, et pauvre en lipide. Elle se cuisine facilement. A découvrir ou redécouvrir !!!

Pour aller plus loin

Une espèce sensible

Fragile par nature, le lapin nécessite une attention particulière, et son élevage requiert une grande technicité.

Pour mieux comprendre
  • Une mère lapine met bas environ 10 lapereaux à chaque portée
  • Les lapereaux naissent aveugle et sans duvet. La vue et les poils apparaissent dans les 10 premiers jours
  • L’alimentation est à base de betterave, tournesol, orge, blé, luzerne, lin et colza.
  • Nous maîtrisons l’élevage dans son ensemble : reproduction, naissage, engraissement => Traçabilité optimale
Les habitudes de Mme Lapin

Bercée par la radio tout au long de la journée, Mme Lapin a ses habitudes : elle prend ses repas principalement au cours de la nuit et préfère un temps de repos l’après midi. Silence, je dors !

Les volailles avec Antoine

Nos volailles élevées en plein air bénéficient d’un parcours enherbé et boisé de plus 10 000 m².
Nourries uniquement de céréales et vitamines, ces volailles de souche rustique possèdent une croissance lente, leur conférant une qualité de viande largement reconnue et très appréciée ! Notre élevage est certifié Label Rouge, garant de bonnes pratiques d’élevage et d’une viande de qualité.

Pour aller plus loin

Les espèces
  • Poulet cou nu noir
  • Poulet cou nu blanc
  • Poulet cou nu jaune
  • Poularde
  • Pintade
  • Canette

A noter, les poulets plume noire, cou nu : Souche de poulet reconnue pour sa qualité et sa rusticité.

Les habitudes de M. et Mme Poulet

Le poulet aime gambader dans les prés le matin dès l’aube et le soir avant le coucher du soleil. Le reste de la journée ces gallinacés cherchent le plus souvent un petit coin à l’ombre.

En quelques chiffres
  • 12 semaines : Durée minimum d’élevage
  • 29° C : T° idéale pour le poussin lors de
    la semaine suivant sa naissance
  • 4400 : Nombre de poulet / Bâtiment
  • 6 Kg : Quantité d’aliment nécessaire
    pour élever 1 poulet de 2.2 kg
  • 2m² : surface de parcours enherbé
    disponible par poulet

Les canettes avec Mathieu

De même que les volailles, nos canettes sont élevées sous la certification Label Rouge. Elles sont ainsi élevées pendant plus de 10 semaines et ont accès à un grand parcours enherbé et boisé (un hectare). C’est la garantie d’une viande ferme et goûteuse !

Pour aller plus loin

Les habitudes de Mme Canette

Ce palmipède joueur aime barboter dans l’eau et recherche le plus souvent une petite flaque dans le parcours enherbé pour s’amuser avec ses copines

En quelques chiffres
  • 10 semaines : Durée minimum d’élevage
  • 30° C : T° idéale pour le caneton lors de la semaine suivant sa naissance
  • 4000 : Nombre de canette / Bâtiment
  • 6,5 Kg : Quantité d’aliment nécessaire pour élever 1 canette de 2.4 kg
  • 2m² : surface de parcours enherbé disponible par canette